Cours de référencement : que choisir en 2021 ?

.

Chaque jour, le nombre de sites sur l’internet augmente, et avec eux, le nombre de ceux qui veulent les amener en tête des résultats de recherche. Et, malgré le fait que la profession de spécialiste en référencement n’existe pas dans les universités, la demande pour cette profession est en constante augmentation.

Comment se former à la profession de SEO, s’il n’existe pas de départements d’enseignement supérieur sur le référencement, ni de programmes spécialisés ? Ces quelques heures de cours sur le marketing Internet, que vous pouvez écouter à l’université, peuvent-elles donner les connaissances nécessaires ? Seront-ils pertinents ?

Bien sûr, comme toute autre spécialité, vous pouvez apprendre le référencement par vous-même en participant à des forums, en lisant des articles, en écoutant des séminaires gratuits et en appliquant les connaissances acquises sur votre propre site web. Il est vrai que cette approche prendra beaucoup de temps et sera entachée d’erreurs.

La réponse à la question de l’entretien de l’environnement de référencement lui-même. En moins de trente ans d’existence des concepts d’optimisation et de promotion de sites web, elle a développé un système efficace de connaissances, de principes et de techniques.

Et surtout, elle a vu grandir des professionnels disposant d’une expertise suffisante pour enseigner : les experts en référencement, les blogueurs, les intervenants lors de conférences, animant des séminaires et des cours de référencement.

La formation de base pour le référencement

L’étude des méthodes, des outils et des connaissances en matière de référencement demande du temps et de l’argent. Ils sont structurés depuis longtemps : et il est souhaitable que dans l’esprit du novice SEO, ils trouvent également une sorte de système.

En général, les cours de référencement sont basés sur ces cinq piliers :

  • les particularités des moteurs de recherche,
  • le classement des sites sur les requêtes,
  • l’analyse de l’efficacité de la promotion,
  • les sanctions des moteurs de recherche,
  • l’optimisation interne et externe du site, outils d’analyse,
  • le contenu du site, sa corrélation avec les requêtes de recherche, la collecte du noyau sémantique,
  • Développement d’une stratégie de masse de liens et sa mise en œuvre,
  • La convivialité du site web pour les ventes en amont et en aval.

Oui, on pourrait dire que l’algorithme des moteurs de recherche change plusieurs fois par an, alors cela vaut-il la peine de gaspiller de l’argent pour quelque chose qui ne fonctionnera pas demain ? Certes, vous passerez le reste de votre vie à suivre l’évolution de la politique des moteurs de recherche, mais la connaissance des éléments de base, sur lesquels vous pouvez manœuvrer librement et obtenir des résultats, vous aidera à le faire efficacement et à moindre coût.

Pourquoi le référencement n’est pas enseigné au lycée ?

Si vous avez obtenu votre diplôme de fin d’études secondaires et que vous choisissez une université pour vous lancer dans le SEO à l’avenir, il vaut la peine d’évaluer les possibilités des départements de sciences mathématiques, de technologie de l’information, de gestion et de marketing. Le référencement est à l’intersection de ces sciences, et ces connaissances vous seront utiles lorsque vous suivrez les cours sur l’optimisation et la promotion des sites web.

L’optimisation des moteurs de recherche est un sujet appliqué, qui nécessite beaucoup de pratique et qui dépend entièrement des modifications apportées aux algorithmes des moteurs de recherche. Les changements d’algorithmes, et avec eux, une liste d’outils, d’approches et de techniques pour la promotion des sites.

Au milieu des années 90 et 2000, le travail des référenceurs se réduisait à l’optimisation des pages et des métabalises pour les requêtes clés. Aujourd’hui, ce n’est qu’une petite partie de ce qui fait un spécialiste du référencement.

Êtes-vous d’accord pour dire qu’il n’est pas facile d’élaborer un programme universitaire pour une matière qui change au moins deux fois par an. Et si la méthodologie de l’enseignement n’est pas approuvée, alors aucun établissement d’enseignement supérieur ne peut ajouter une nouvelle spécialité à sa liste.

Le référencement fait une telle fixation sur l’expérience vivante que quitter la pratique au nom de la science, c’est perdre l’expertise, ce qui a peu de chances de permettre à un optimiseur expérimenté.

Le manque de possibilité d’obtenir une croûte de l’université pour cette spécialité est compensé par l’initiative du milieu du seo lui-même, qui offre une forme de cours éducatifs pour former la prochaine génération de spécialistes du seo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *